La Fondation pour l'école s'engage

pour que chaque enfant accède à l'école qui lui réussisse


Fondation reconnue d'utilité publique, engagée  au service de l'éducation des enfants en France depuis plus de 10 ans

Pourquoi développer des écoles alternatives ?



En France, des centaines de milliers d’enfants et d'adolescents ne parviennent pas à suivre et à s'accomplir dans un cursus scolaire classique.


check_circle

40 % des élèves connaissent en fin de primaire des difficultés importantes dans la maîtrise de la lecture, l'écriture et le calcul

check_circle

100 000 jeunes sortent chaque année du système scolaire sans aucune qualification


check_circle

6 à 8 % d'enfants d'âge scolaire souffrent de troubles « DYS » (dyslexiques, dyspraxiques, dysphasiques)


check_circle

3,5 à 5,6 % des enfants d’âge scolaire présentent des troubles de l’attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH)


check_circle

2 à 5 % des enfants d’âge scolaire souffrent de phobie scolaire


check_circle

1 à 2 enfants par classe est un enfant à « haut potentiel » aussi appelé enfant précoce

Notre conviction :

chaque enfant est capable de réussir à l'école, mais parfois autrement


Les deux missions majeures de la Fondation pour l'école :


Développer les écoles indépendantes

Former les professeurs


Depuis 10 ans, la Fondation pour l’école s’engage auprès des enfants qui ne parviennent pas à suivre un cursus classique au sein du système scolaire actuel. 


La Fondation pour l'école facilite l'ouverture d'écoles proposant des méthodes pédagogiques différentes, des classes à petits effectifs, des progressions différenciées selon chaque élève, des renforcements par matière et une socialisation adaptée.  


Pour l’année scolaire 2017/2018, la Fondation pour l’école a :

Financé 108 écoles alternatives en leur reversant 5,8 M€ de dons

Accompagné 220 porteurs de projets d’école différente

Formé 51 directeurs d’écoles

Formé 150 professeurs aux pédagogies alternatives


Pour l’année scolaire 2018/2019, La Fondation pour l’école prévoit de :

Soutenir l’ouverture de 150 nouvelles écoles

Accueillir 2 000 enfants de plus au sein d’écoles indépendantes

Passer de 150 à 200 le nombre de professeurs formés aux pédagogies alternatives et à la détection des troubles de l’apprentissage, en accentuant notamment son effort envers les professeurs du secondaire

Sensibiliser et former 80 créateurs d’écoles supplémentaires